SAMUEL STROUK

nouvel album

Biographie

Né en 1980 et diplômé du Conservatoire Supérieur de Paris C.N.R. en guitare classique, Samuel Strouk a suivi un cursus d’harmonie, de contrepoint et de musique de chambre au C.N.R. de Montpellier. Au cours de nombreuses tournées et collaborations en Afrique de l’Ouest, à Cuba, au Pakistan en Inde et au Népal, il est au contact direct des musiques Mandingue, Cubaine, Hindoustanie et Soufi ce qui sera un élément déterminant dans son jeu et dans l’écriture musicale qu’il développe, à la lisère du jazz, des musiques improvisées actuelles et traditionnelles.

Son premier album intitulé Silent Walk est salué par la critique et témoigne d’une grande maturité musicale. “En silence ou non, les pas de ce musicien sont à suivre” – Franpi Barriaux Citizen Jazz. Pour cet album il s’est entouré d’amis et musiciens exceptionnels, Vincent Peirani, Diego Imbert, François Salque et Florent Pujuila et a formé un quintet inédit au service d’une musique qui abolit les frontières entre écriture et improvisation, entre jazz et musique classique.

Aux cotés notamment de Frank Rubio, Alexander Abreu, Rolando Luna, Thomas Ramon Ortiz et Yaroldi Abreu il participe au projet Carhabana, fusion inédite entre le Jazz Cubain et le Jazz Manouche. L’album Carhabana (Egrem) est nommé aux Victoires de la musique Cubaine « Cubadisco 2007 » et sera créé sur la scène du Gran Theatro Amadeo Jordan de la Havane.

En 2015, il est lauréat de la Mid Atlantic Arts Foundation pour son projet “BABEL Melody a dialogue of languages”. En 2016 il compose le double concerto pour violoncelle accordéon et orchestre, “Le rêve de Maya” commandé par l’orchestre Poitou-Charentes et créé la même année par François Salque et Vincent Peirani sous la direction de Jean-François Heisser. En 2017 il écrit et interprète son concerto pour guitare “Egalité” commandé par l’Orchestre Symphonique de Bretagne et créé à l’Opéra de Rennes sous la direction de Grant Llewellyn.

Orchestrateur et réalisateur, Samuel Strouk a collaboré à la réalisation de nombreux albums dont très récemment celui de l’accordéoniste Daniel Mille (Victoires du Jazz 2007) qui a fait appel à lui pour arranger, diriger et réaliser “Cierra tus ojos” (Sony Music – Masterworks) album en hommage à la musique d’Astor Piazzolla. Ses arrangements sont salués par la critique : “(…) arrangé et réalisé sous la direction musicale exemplaire de Samuel Strouk.” Le Monde, Patrick Labesse. “Le jeune et brillant Samuel Strouk a “millésimé” Piazzolla, si l’on peut dire. Opérant une analyse radicale des fulgurants contrechamps du maestro, détournant les attentes, déjouant les références …” Emmanuelle Honorin. Par la suite il est le directeur musical, l’arrangeur et le réalisateur du projet Trintignant Mille Piazzolla qui obtenue le Grand Prix de l’Académie Charles Cros 2018 (Sony Music – Masterworks)

Il était dernièrement soliste invité par la Philharmonie de Sofia. Projet pour lequel il a arrangé, dirigé et interprété un répertoire sur mesure alliant musique classique, jazz et tango.

Luthier Music Corporation basé à New York le sponsorise depuis 2008.